NEWS

Le feuilleton du projet « Pic en vol »

Photo de Pierre Lesage

Juillet 2022 : premières retombées médiatiques

La Fédération Française de Vol Libre ouvre sa tribune nationale de Vol Passion pour parler du projet Pic en Vol : « les photographes du vent »

Mai 2022 : communication aérienne et premiers reportages

Notre projet d’inventaire patrimonial avec des cerfs-volants, commence à rayonner sur les réseaux Kapistes en Europe. Des cerfs-volistes photographes n’hésitent pas à nous rendre visite pour une séance découverte des sites touristiques du projet « Pic en Vol » (JC Genny de Nice, P. Lesage de Polynésie, Michel Dehaye de Normandie…

Les premières randos-photos ont commencé avec notre matériel ancien, le budget participatif nous permettra une démarche qualitative avec des appareils modernes. Les conseils des Kapistes et leurs expérience nous aident aussi à faire le choix le plus judicieux possible sur les moyens à mettre en œuvre ; Pic en Vol est aussi générateur d’émulation et de partages.

Pour notre communication, nous avons créé des supports aériens très visuels qui susciteront la curiosité, le contact et les échanges avec les habitants des sites survolés.

Au 18 mai, quelques heures avant la réunion technique des projets participatifs au département, le lancement du site « Pic en Vol.fr » affiche 500 visiteurs et 1875 lectures de nos reportages.

Avril 2022 : Équipement technique

L’Hérault prétend être le pays d’Éole avec ses « treize vents » : Légende ? Interprétation phonétique de l’occitan ? Quoi qu’il en soit, le vent, ici, c’est une sérieuse affaire. Depuis trente ans, notre club tente de l’apprivoiser en imaginant, en concevant, en développant moult cerfs-volant capables de voler avec la plus petite brise, mais aussi de résister à la plus violente Tramontane ou aux coups de boutoir du Mistral.

Notre récente éligibilité, aux projets participatifs de l’Hérault, aura eu aussi le mérite de stimuler notre inventivité. C’est donc plusieurs prototypes qui auront vu le jour en moins de deux mois, s’inspirant de modèles autrichiens et anglais et combinant des matériaux jamais utilisés pour le cerf-volant. Une réelle démarche innovante, expérimentée avec succès sur les châteaux cathares (Termes). Comme nous sommes partageurs, nos plans, tutos et photos de ces cerfs-volants, dédiés à la photographie aérienne, ont fait le bonheur de plusieurs Kapistes en Europe (le projet participatif de l’Hérault aura aussi des prolongements insoupçonnés).

1er avril 2022 : résultat du vote

Notre projet est validé avec 53 autres projets citoyens. Nous sommes fiers d’avoir porté avec succès les couleurs du cerf-volant et du vol libre et surtout de bénéficier d’une tribune pour partager nos reportages. Nos envols ne se feront plus dans la clandestinité confidentielle, nous sommes désormais mandatés par un département pour valoriser un site patrimonial exceptionnel.

Mars 2022 : période électorale

Faire voter pour notre projet parmi 87 dossiers déposés : opération boites aux lettres, démonstrations et explications du KAP (Kite Aérial Photography), courriels par centaines, informations des élus, publications et création du site « Pic en vol.fr« … Bref, un réel engagement particulièrement chronophage.

Février 2022 : lancement de la campagne de communication

Nous avons tout d’abord communiqué sur les réseaux sociaux et notre site associatif « OK Mistral » en ouvrant une page Facebook « Pic en vol« , en écrivant personnellement aux 36 Maires des communes du Pic St Loup et à la communauté de communes du « Grand Pic St loup », en informant de notre projet nos instances fédérales nationales et départementales (FFVL et CDVL34), en faisant imprimer 500 affiches de candidature du projet « Pic en Vol ».

Nous avons activé nos réseaux sociaux, les écoles où nous intervenons pour des projets pédagogiques, nos familles, amis et voisins… Plus de 10 000 personnes ont été informées au niveau départemental, mais aussi dans notre réseau national et international.

Nous avons réalisé et mis en ligne une vidéo pour expliquer notre projet

Janvier 2022 : Candidature de notre association au projet participatif validée

Démarrage de la campagne d’information.

Proposer un projet atypique est un vrai challenge qui nécessite un peu de pédagogie : faire connaitre le cerf-volant comme support culturel et technologique, expliquer le pourquoi du cerf-volant pour la photo aérienne, plutôt que le drone, démontrer les transversalités sociales, éducatives, culturelles, touristiques et sportives de notre projet… « Pic en Vol » est un vrai projet de création photographique et d’écriture, grâce aux rencontres liées à nos reportages à venir.

Novembre 2021 : La genèse du projet

Notre club avait, en 2021, répondu au Budget participatif du département de l’Hérault avec l’idée d’impulser une dynamique autour des activités de pleine nature pouvant être associées aux pratiques du cerf-volant (Vol Libre).

Aller à la découverte des sites du « Grand Pic St Loup » et des gens qui y vivent et font vivre un lieu riche de son histoire et de ses paysages, est un challenge pour les marcheurs et les cyclistes, qui parcourent les routes et les sentiers de ce « Pays » exceptionnel, le faire avec des cerfs-volant est un véritable défi que notre club a choisi de relever.

Au sommet du Pic Saint Loup, la vue sur 360° relève du sublime, en toutes saisons. Depuis nos cerfs-volants nous tenterons de renouveler cette émotion-là et de la partager avec les associations, les randonneurs et tous ceux et toutes celles qui souhaiteront nous accompagner dans cette aventure.

Pic St loup / photo KAP OK Mistral

Nous avons listé toutes les interactions à envisager pendant la réalisation de notre projet

Ce projet sera réalisé avec le soutien :

Du Conseil Départemental de l’Hérault

De la Fédération Française de Vol Libre « FFVL »

Du Comité Départemental de Vol libre de l’Hérault

D’Hérault Sport

De la Communauté de communes du Grand Pic St Loup

Des 36 communes du Grand Pic St Loup

Des offices et services de tourisme des lieux visités et survolés

Ce projet aura un rayonnement social et culturel

Avec les musées (comme l’Espace Arthur Batut de Labruguière)

Avec les expositions photographiques dans les communes concernées

Avec les écoles qui souhaiteront en savoir plus sur le cerf-volant et le vent

Avec l’information dans les médias et la presse

Avec les réseaux sociaux Facebook et une chaine YouTube

Avec le milieu cerf-voliste international : Kite Flyers

Avec le milieu des Kapistes européens : KAP