St Jean de Buèges

Photo du kapiste polynésien Pierre Lesage

Galerie

Lieu et date du reportage : 10 mai 2022 / St Jean de Buèges / Hérault

Situation géographique : lien Google Maps

Département : Hérault / Région :  Occitanie / Pays : France

Infos sur le lieu et le site : Site officiel

Conditions météo de la prise de vue : Conditions anticycloniques, brises et thermiques orientées Sud de 10 à 15 km/h

Données techniques : Go Pro Hero 4 black et Insta360 one R

Types de cerfs-volants  :   Delta Autrichien (John. Havliceck) de 3 m d’envergure et grand delta de 4.50 m d’envergure

Altitude des photos : 80 à 150 m

Approche et choix du site d’envol : Par la route des gorges (Hérault et Buèges, via le causse de la Selle, repérage en rando pédestre et tests de vols (2 km )

Photographes Kapistes : Pierre Lesage et Michel Trouillet

Auteur de l’article : Michel Trouillet

Ce que nous avons aimé :

Il existe des endroits, presque secrets, qui rendent muets et contemplatifs, et que beaucoup sont prêts à conquérir, à grands frais et à l’autre bout du monde. St Jean de Buèges fait partie de ces lieux exceptionnels et pourtant si proches et si accessibles à chacun des habitants de la communauté de communes du Grand Pic St Loup. Il nous est difficile de trouver les mots pour exprimer le bonheur de cette découverte-là et de son survol avec nos cerfs-volants.

Histoire d’une photo :

Les réseaux sociaux ont aussi de bons côtés, comme ceux de provoquer des rencontres improbables, propices à de nouvelles amitiés. Pierre Lesage, polynésien en tournée kapiste (photo aérienne par cerf-volant) en Europe, m’a contacté via Messenger pour m’informer de son passage dans notre région et de son point de chute dans un gite rural à Brissac (34) :

« Salut Michel, pourrait-on passer un petit moment ensemble, pour voler au-dessus d’un endroit sympa ? »

En fait, le petit moment sympa est devenu un « Very good trip » avec pas moins de 8 sites remarquables situés dans un rayon de 20 km autour du Pic St Loup. Depuis St Martin de Londres, nous avons donc joué à saute-moutons dans les lacets des gorges de l’Hérault, puis, dans la descente sinueuse vers celles de la Buèges. La mise en bouche aura donc épaté mon invité, pourtant rompu aux merveilles des lagons de Tahiti et de Bora Bora.

La jeune génération s’extasie aujourd’hui au son de « Waouh ! », notre polynésien, lui, s’est tout simplement exclamé : « quel bonheur! »

Quant à l’envol de nos cerfs-volants pour voir d’en haut ce village enchanteur, jamais je n’ai connu, en trente années de cerf-volant, un vent aussi amical dans un lieu aussi accidenté.

Bonheur partagé qui aura donné l’envie à mon compagnon du vent de revenir survoler, plus longuement, les paysages exeptionnels autour du Pic Saint Loup.

MT

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s