Murles le village des Barons de Caravète

Murles : le village perché du Grand Pic Saint Loup

Galerie

Lieu et date du reportage : 16 octobre 2022 / Murles / Hérault

Situation géographique : lien Google Maps

Département : Hérault / Région :  Occitanie / Pays : France

Infos sur le lieu et le site : Site officiel

Conditions météo de la prise de vue : beau temps, brises et thermiques orientées Sud Ouest de 10 à 15 km/h

Données techniques : GoPro Hero 10 black

Types de cerfs-volants  :   Delta Autrichien (John. Havliceck) de 4 m d’envergure et cellulaire type Pelybox modifié de 2 m X 2 m

Altitude des photos : 80 à 150 m

Approche et choix du site d’envol : Par la route depuis St Gély du Fesc et à pied dans le village et les pistes

Photographes Kapistes : Sélim Benalioua, Virgile Schreurs-Bénalioua et Michel Trouillet

Auteur de l’article : Michel Trouillet

Ce que nous avons aimé :

Le village perché et la vue sur le vignoble, les aménagements urbains conviviaux, l’histoire des barons de Caravète enracinée dans ce lieu

Histoire d’une photo :

Il nous aura fallu pas moins de trois visites en ces lieux pour en comprendre l’aérologie. Voler au-dessus de Murles, en décollant au centre du village, relève du challenge ou de la sinécure. Par Mistral ou Tramontane, les cerfs-volants ont des velléités de vol libre avec atterrissage sur les toits ou dans les arbres assuré.

Aujourd’hui c’est une petite brise de Sud qui nous a permis un envol depuis un champ de luzerne situé au cœur du village, un paradoxe dans ce petit village coincé entre son passé rural et historique et la modernité frappant à la porte de ses élus et des demandes de lotissements. Quoi qu’il en soit, nous avons dû être trois à nous relayer pour assurer les 4 tentatives d’envols afin d’emporter la caméra et sa nacelle. Le vent avait quelques sautes d’humeur, entre brises et thermiques et même pétole, et nous devions faire preuve d’une grande vigilance pour ne pas atterrir sur les toits. C’est donc près d’un kilomètre de fil que nous avons déroulé et rembobiné à plusieurs reprises, dans l’espoir d’un courant porteur, qui ne nous aura finalement apporté que 5 minutes de bonheur. Il n’en fallait pas plus pour immortaliser avec un cerf-volant millénaire ce lieu, lui aussi à peine plus âgé de 1000 ans.

Un ancien du village, probablement le doyen, nous a interpellé, inquiet de notre présence dans la luzerne, nous étions sur son champ sans clôtures. Nous avons expliqué notre démarche et rassuré le vieil homme sur les précautions prises pour ne pas piétiner le précieux fourrage. Intéressé par notre projet, nous avons pu échanger sur « Pic en Vol » et notre inventaire patrimonial vu du ciel, qui venait justement de commencer aujourd’hui et ici, grâce au soutien du département de l’Hérault.

Il nous faut maintenant partir pour l’église de la nativité, curieusement isolée à près d’un kilomètre du village, mais ce sera une autre aventure à découvrir ici :

Église de la Nativité-de-Saint-Jean-Baptiste

Galerie des gens et des rencontres

La vidéo du reportage

Note : Ce projet participatif, réalisé avec le soutien du Département et de la Fédération Française de Vol Libre, est un projet associatif entièrement bénévole et sans objectifs publicitaires ou commerciaux. Les riverains et les élus concernés par nos reportages peuvent à tout moment interagir avec nos publications pour apporter des modifications où des suggestions susceptibles de valoriser leur territoire.

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s